Ce vendredi 15 mars 2019, à l’occasion de la Manifestation mondiale pour le Climat, Global Strike for Future, observée simultanément dans près de 98 pays, les députés Ecolo du Parlement Bruxellois marqueront leur soutient aux grévistes en ne siègeant pas dans l’hémicycle.

Ainsi, le groupe Ecolo, pourtant l’un des plus actif au sein de l’institution bruxelloise, fera la politique de la chaise vide “Jamais nous n’avons utilisé un tel procédé” déclare Zoé Genot, Cheffe de groupe Ecolo, ” Mais aujourd’hui, l’urgence climatique est telle que je ne conçois pas de rester enfermée ici alors que des milliers de personnes sont dans les rues pour réclamer des mesures concrètes pour le Climat , notre devoir en tant que représentant politique est de soutenir nos compatriotes dans leurs revendications en battant le pavé à leurs cotés.”

Les députés écologistes entendent ainsi protester, avec les citoyens et dénoncer le manque d’ambitions politiques des différents ministres de l’environnement belge. Notre action s’inspire de celle menée par Greta Thunberg, cette jeune suédoise qui manifeste de cette manière chaque vendredi devant le Parlement Suédois.

“Nous sommes cependant plein d’espoir car nous constatons que les manifestations pour le climat prennent chaque semaine plus d’ampleur. La dynamique est lancée, les belges veulent désormais un vrai changement de paradigme et attendent du gouvernement des mesures fortes pour répondre à leurs attentes”, indique la Députée et de poursuivre : “On ne peut pas demander aux citoyens de faire des efforts tout en laissant les multinationales saccager notre planète, rappelons que dans le monde, 100 entreprises sont responsables de plus de 70% des émissions mondiales de carbone”.