La nuit du 22 avril 2012, dans la région liégeoise, Ihsane Jarfi était enlevé, torturé et assassiné par quatre hommes. Ihsane était gay. Ses agresseurs homophobes. Régulièrement, à Bruxelles, des personnes LGBTQI+* sont agressées en rue pour ce qu’elles sont. Se tenir la main ou s’embrasser en public est pour beaucoup de couples inenvisageable. Pourtant, la Belgique est considérée comme un des pays les plus ouverts au monde sur cette question. Mariage pour les personnes de même sexe, droit à l’adoption, loi anti-discrimination…, de nombreuses avancées ont jalonné la lutte pour l’égalité et la reconnaissance des droits.

Mais ce que nous rappelle l’histoire tragique d’Ihsane, c’est que rien n’est jamais acquis si le travail de fond n’est pas poursuivi pour changer les mentalités, pour éduquer au respect de la différence et de la liberté. Dans le même temps, on doit actionner tous les leviers pour faire appliquer systématiquement les lois anti-discrimination. Il y a encore beaucoup à faire et c’est pourquoi nous serons présents demain à la Belgian Pride, comme chaque année pour affirmer notre détermination à continuer la lutte aux côtés des personnes LGBTQI+ pour que chacun.e puisse s’épanouir dans son identité. A demain !

  *Lesbiennes, Gays, Bisexuel.le.s, Transgenres, Queer, Intersexe et tous les autres genres non-conformes

Arnaud Pinxteren, Rajae Maouane, Guillaume Defossé
Co-présidents Régionaux

Pour lire notre newsletter en entier, c’est ici.