02/218.09.02
Sélectionner une page

Aujourd’hui, la chasse aux chômeurs et l’assouplissement des règles relatives au travail « convenable » (notamment la distance « domicile-travail ») forcent les demandeurs d’emploi à accepter tout et n’importe quoi.

Par ailleurs, de plus en plus de gens sont victimes de burn out et de bore out. Ils s’épuisent et/ou s’ennuient à effectuer des tâches qui n’ont aucun sens, aucune valeur ajoutée pour la société. La qualité des emplois diminue (temps partiels, horaires coupés, flexibilité imposée, salaires trop faibles…). Nous voulons lutter contre cette aliénation et nous avons pour ce faire, bien entendu, des propositions à défendre.

Un travail, oui… mais à quel prix ?

Qualité : nous luttons pour de meilleures conditions de travail et une meilleure prise en compte de la pénibilité;

Salaire : pour la revalorisation du salaire minimum et la préservation du mécanisme d’indexation des salaires;

Temps : pour la réduction de la durée de la carrière et la réduction collective du temps de travail avec maintien de salaire;

Choix et sens : pour permettre le choix d’un emploi organisé de manière à ce que le travailleur puisse y trouver du sens.

Illustrations: Baptiste dessine