02/218.09.02
Sélectionner une page

Les transports en commun jouent un rôle fondamental dans la mobilité des Belges. La marge d’amélioration de la qualité du service offert par la SNCB et les TEC est cependant énorme et il est évident que les pouvoirs publics n’y consacrent pas suffisamment de moyens et d’attention. Mais les transports en commun ne se résument heureusement pas à l’addition de frustrations diverses et variées le plus souvent légitimes…

À l’occasion de cette 19ème Saint Valentrain, ce 19 février, les écologistes ont voulu mettre la notion de partage en avant. Utiliser les transports en commun, c’est aussi l’occasion de partager au quotidien des rires et des sourire, une histoire ou… une place, en profitant de la sérénité de se laisser conduire. Au-delà de ces petits moments de réciprocités, les écologistes croient fermement au principe de partage comme avenir et condition d’une mobilité durable et ambitieuse.

En travaillant sur des offres tarifaires intégrées qui facilitent l’usage de différents modes de déplacement, en utilisant l’énorme potentiel offert par les nouvelles technologies mobiles et par l’open data qui permettent de disposer d’informations en temps réel, et surtout en favorisant tous les modes de déplacement partagés (voiture et vélos partagés notamment) qui vont réduire le nombre de véhicules nécessaires, les écologistes veulent construire la mobilité du XXIème siècle autour de l’axe central que constitue les transports en commun.

Ce défi, aussi exaltant que nécessaire, ne pourra voir le jour que grâce à tous ceux qui utilisent les transports en commun au quotidien. À l’occasion de cette action, les écologistes tiennent donc une fois de plus à remercier l’ensemble des usagers des transports en commun, dont l’expérience quotidienne tient pourtant parfois du parcours du combattant. Plus que jamais, ECOLO s’engage clairement à leurs côtés pour réclamer des transports en commun plus fréquents, plus de places assises, des horaires respectés, des informations en temps réel, des tarifs accessibles à tous, des gares et des arrêts bien entretenus.

« En Belgique, en matière de train et de bus, la demande précède de plus en plus l’offre. L‘augmentation constante du nombre d’usagers des transports en commun appelle des investissements qui ne viennent pas pour maintenir un service de qualité et augmenter l’offre. ECOLO tient une nouvelle fois à remercier les usagers de tous les transports en commun, dont l’expérience quotidienne tient parfois du parcours du combattant ou de l’épreuve. », expliquent Zakia Khattabi et Patrick Dupriez.

Les écologistes sont plus que jamais auprès des usagers des transports en commun dont ils soulignent tous les aspects positifs : les avantages pour la mobilité et l’environnement, certes, mais aussi la valorisation de la convivialité et de la notion de partage.

Les photos de l’action