02/218.09.02
Sélectionner une page

Il y a un an, Rudi Vervoort annonçait un grand chambardement institutionnel pour Bruxelles, c’est aujourd’hui les socialistes flamands qui nous présentent une « ville réinventée » dans un projet aussi médiatique que frontal. Cette méthode est malheureusement la meilleure façon de ne rien obtenir si ce n’est une première page de quotidien.

Dommage car le modèle bruxellois mérite d’être interrogé. Son fonctionnement peut être débattu, sereinement, sans tabou et avec les citoyens. Les institutions bruxelloises sont en effet complexes. Les processus décisionnels s’avèrent trop souvent particulièrement longs et fastidieux. L’apartheid politique entre communautés et institutions francophones et néerlandophones ne correspond plus à la réalité multiculturelle de notre population. Un rééquilibrage des rôles et des compétences entre la Ville de Bruxelles et la Région doit être recherché. Cet été, nous avons d’ailleurs formulés des propositions sur ce dernier point avec Groen et Défi. 

Loin des petites phrases, des positionnements et des conservatismes, une réalité s’impose : Bruxelles est aujourd’hui une ville cosmopolite, jeune, dynamique. La visage de notre capitale a profondément changé et pourtant nos institutions ont du mal à suivre cette évolution. Alors que les institutions doivent être au service des habitants, c’est encore trop souvent l’inverse aujourd’hui.

Les écologistes défendent la construction d’une communauté bruxelloise qui réunit les gens au-delà de leur langue ou de leur culture, qui construit des alliances, qui se base sur les besoins concrets de ses citoyens. C’est au travers de cette réalité et avec ces objectifs que nos institutions doivent être revisitées, urgemment. Dans le dialogue, pas à coup de slogans.

Guillaume Defossé, Rajae Maouane et Arnaud Pinxteren, coprésidents régionaux

Carte blanche de Zakia Khattabi et Arnaud Pinxteren: Réformer les institutions bruxelloises au service d’un véritable projet de ville

Source: CC Sebastienadam

Le newsletter en entier est visible ici.