02/218.09.02
Sélectionner une page

Ces 6 et 7 septembre, les Ecolos bruxellois étaient en mise au vert à Gand. Après un travail de réflexion et de préparation des campagnes 2018 et 2019 avec le groupe parlementaire ainsi que les acteurs et actrices locaux, nous sommes partis à la découverte de Gand guidés par des échevins Groen inspirant et enthousiasmant. C’est que depuis le 3 avril, la Ville de Gand a la zone piétonnière la plus étendue du pays. Rien de tel qu’une visite sur le terrain !

Le nouveau plan de circulation divise le centre-ville en sept zones : six secteurs et un espace piétonnier. Dans et entre ces secteurs, la circulation automobile a été modifiée là où c’était nécessaire. Le but est de faire baisser le nombre de déplacements en voitures et d’améliorer les conditions pour les cyclistes. 32% des déplacements à Gand se font désormais en vélo, 10% en transports en commun (c’est + 20% cyclistes en 5 mois, + 15% transports en commun), 2500 places park and ride, des rues cyclistes, un comptage électronique des cyclistes , des marquage au sol des places gagnés sur la voiture, des aménagements de l’espace public conviviaux, des installations pour les enfants et les jeunes…

Mais Gand, c’est aussi une politique de l’enseignement qui tient compte de la diversité de ses habitants, qui doit faire face à un boom démographique dans ses écoles et promeut une véritable alimentation durable dans ses cantines, accessible à tous.

Moins de voitures, plus de place pour la vie, les jeunes, les enfants…

Et tout ça, on le doit à la politique des échevins Groen dont le dynamique échevin de la mobilité, Filip Watteeuw, initiateur du circulatieplan et l’échevine de l’enseignement, Elke Decruynaere.

De quoi nous inspirer pour changer Bruxelles! Merci et bravo à eux. #créonsdemain #samensemble #quandlesvertsontaupouvoir

Quelques photos d’Arnaud Pinxteren, Evelyne Huytebroeck et Catherine Morenville.